Communication - Presse

Visit Europe fonde de grands espoirs sur la petite Albanie

Avec la création d’un bureau en Albanie, dirigé par Monika Stipic, Travel Europe permet à sa filiale Visit Europe de proposer des circuits et séjours qui bénéficieront dès l’automne de l’appui de vols charters.

L’Albanie, pourtant riches de curiosités archéologiques et de belles plages, est un petit pays méconnu. Conscient du potentiel touristique de cette destination, Visit Europe a donc décidé de la programmer cette année. « Nous croyons en l’Albanie » affirme Helmut Gschwentner, directeur général de Travel Europe qui a ouvert à Tirana, la capitale du pays, son 16e bureau, le 2e cette année après l’Ecosse.

Pour le moment, le tour-opérateur travaille avec Transavia depuis Paris et avec d’autres compagnies depuis des capitales régionales via Vienne ou Munich. Des vols charters seront mis en place dès septembre avant une montée en puissance en 2020 avec des départs depuis Paris, Nantes, Toulouse, Brest, Marseille, Bâle, Rennes, Bordeaux, Lyon et Brive.

Le premier circuit « Charmes de la péninsule balkanique » permet de découvrir les sites archéologiques du pays mais aussi Ohrid, cité fortifiée située en Macédoine du Nord et Kalambaka en Grèce.

Le deuxième circuit « Découverte en étoile en Albanie » offre aux clients la possibilité de rester dans le même hôtel balnéaire, à Durrës, et ainsi de découvrir tous les sites archéologiques dont Berat, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco pour son château du 13e siècle.

L’Albanie, c’est aussi une destination balnéaire. Visit Europe a jeté son dévolu sur deux établissements, l’Albanian Star, un quatre étoiles et le Grand Blue Fafa Resort, un cinq étoiles. Les deux hôtels sont situés à Golem, tout proche de Dürres et à 35 km de l’aéroport. Le Fafa Resort propose une formule all inclusive et dispose d’un club enfants. Depuis les deux établissements, il est aussi facile de réserver des excursions pour partir à la découverte de sites comme Apollonia, le plus grand parc archéologique d’Albanie.

Visit Europe espère pouvoir convaincre 3000 clients en 2019 et 5000 en 2020. L’objectif reste toujours de « devenir le leader des circuits en Europe », ce qui ne l’empêche pas de sortir de ses frontières naturelles avec la programmation d’Israël, « qui fonctionne très bien » et la Jordanie.

Comme le dit Pascale Gaston, directrice de Visit Europe, « nous ne lançons pas des destinations pour lancer des destinations » et il est donc trop tôt pour annoncer l’arrivée de nouveaux pays. Helmut Gschwentner a ainsi pu rappeler qu’il était difficile de vendre des circuits en Europe tant il fallait former les vendeurs plus habitués à vendre d’autres pays.

Au total, Travel Europe aura fait voyager 171 000 Français en 2018, 60% de ses clients.

SOURCE: Le Quotidien du Tourisme.com

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?