Communication - Presse

ON A TESTÉ L' ALBANIE

Coincée entre la Grèce, la Macédoine du Nord, le Kosovo et le Monténégro, l'Albanie compte bien profiter de l'appetit des torusites pour les Balkans pour gommer les images du passé.

Dans les Balkans, le tourisme est en pleine explosion. Il y a bien sûr le mastodonte croate, qui tire vers le haut l'ensemble de ses voisins, de la Serbie ou Monténégro, en passant pas la Bosnie-Herzégovine. Seulement voilà: certaines destinations, comme la région de Dubrovnik, croulent déjà sous l'arrivée des visiteurs étrangers.
Et, malgré tout, les Balkans restent méconnus des touristes... voire, pour certains pays, des professionels du tourisme. C'est le cas de l' Albanie, à l'image trop souvent écornée par la dictature, la guerre et les faits-divers. Mais si ce petit pays montagneux, étalé sur seulement 29 000km2, a suscité les convoitises des plus grands conquérants de l'Histoire, ce n'est pas pour rien! Aujourd'hui, les Albanais, fiers et forts, sont en paix avec leur Histoire et n'attendent qu'une chose: dévoiler les richesses de leur nation au monte entier
Et notamment aux Français. S'ils n'étaient que 45 000 en 2017 à visiter le pays, ils devraient être au moins 30% de plus en 2018. Et que dire de 2019!
À la faveur d'une flatteuse couverture médiatique, et des tour-opérateurs qui investissent 《la perle des Balkans》 (Visit Europe, Salaün Holidays, Fram, Nomade Aventure, Huwans..), l'Albanie apparaît timidement mais concrètement dans les brochures. De l'ancienne ville grecque d'Apollonia, aux cités suspendues de Berat ou de Gjirokastër, en passant par la capitale du pays, Tirana, animée par des restaurants et bars branchés, c'est une véritable plongér dans l'Histoire des Balkans qu'offre l'Albanie.
Un voyage dans le temps, de l'Antiquité jusqu'à la Guerre froide, sur les traces des plus grands, à l'image du héros national, Skanderbeg, célébré pour avoir résisté avec fureur à l'envahisseur ottoman au XVe siècle. Un circuit qui fait la part belle à la mixité: les minarets côtoient basiliques orthodoxes, églises chrétiennes et même... des 《tekkes》, les temples des bektachis, un courant ésotérique et libéral de l'Islam, fondé au XIIIe siècle en Turquie.
Destination exotique mais voisine, européenne mais dépaysante, confidentielle et quasiment inédite, l'Albanie surprend par sa beauté encore sauvage. Dominée par un important massif montagneux (70% du territoire), la destination sait aussi profiter des plaisirs de la mer, et découvre l'attractivité des stations balnéaires. Les hôtels poussent comme des champignons, le tourisme se professionnalise... mais l'authenticité albanaise demeure.

Documentation

Télécharger Article_sur__l_Albanie.pdf  (PDF • 750 Ko)

PLUS D'ACTUALITÉS

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Vous débutez à l'export ?